Electric Avenue

Où il est bon de se battre pour quelque chose.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Heridos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Parlote : 11
Pseudo : Enaeco10
État du personnage : Cheval sauvage

Date d'inscription : 30/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
0/0  (0/0)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: *Heridos.   Sam 30 Oct - 18:31


Electric Avenue
. . . . . . . . . . . . . . . . . . *Heridos..

Sauras-tu briser son coeur de glace et oublier le sang qui tâche ses sabots ?

    Nom : Heridos
    Âge : 7 ans
    Sexe : Etalon
    Race : Andalou
    État : Sauvage

Il était une fois ...

Histoire :
Heridos… Ce nom résonnait à l’oreille de tous les chevaux de ce petit centre équestre du Canada. Résonnait, oui, car l’imposant étalon est
parti. Mort ? Disparu ? Perdu ? Tout ce que savent les chevaux, c’est qu’il est parti de lui-même. Peut être s’est il suicidé ? Peut être s’est-il
fait écrasé ? Personne ne le sait. Mais avant de parler de sa soudaine disparition, parlons de sa petite jeunesse.

« Le sabot d’or » est un joli petit centre équestre très convivial situé au beau milieu du Canada. Tout le monde se connaît, tout le monde se
tutoie et les nouvelles vont souvent très vite. Au Sabot d’or, tout le monde parlait d’Arwën. Une magnifique jument connue pour sa
gentillesse, sa bonté ainsi que sa pure beauté. Sa robe d’un blanc écru surprenait toujours au premier regard. Mais ce n’est pas pour ça
qu’elle était le premier sujet abordé lors d’une conversation entre cavaliers. Arwën allait mettre bas d’un poulain et ce poulain était très
attendu. Son père était l’un des plus beaux chevaux Andalou de la partie Sud du Canada et les directeurs du centre attendaient beaucoup
de Heridos, le fameux poulain.

Arwën était allongée dans son box, beaucoup de monde était regroupé là. Ils attendaient la venue de Heridos. Le vétérinaire arriva avec
une aide-soignante et la mise à bas commença. Elle dura plus de deux longues heures horribles pour la jument. Personne n’osait parler et
seul les hennissements stridents d’Arwën déchiraient le silence. Le vétérinaire se redressa. Une larme coula le long de sa joue. Il annonça :
« Heridos est en pleine forme. »
Un murmure de soulagement parcoura le « public ».
« Mais nous ne pouvons sauver Arwën… »
Un froid s’imposa. Le vétérinaire remballa ses affaires, fit tout ce qu’il restait à faire pour le poulain et partis avec hâte. Il avait honte ce qui
se comprend, mais il avait fait de son mieux.

Heridos grandissait donc avec la présence constante de l’homme. Aucun contact équin ne pouvait se créer. Il n’avait jamais un temps de répit, un temps à lui. Les humains défilaient devant son box, l’appelaient, le caressaient et le prenaient en photo. Sa joie de vivre disparut très vite et il entra en dépression. Son regard était vide et sans émotion. Ses beaux yeux ébène ne pétillaient plus à la vue du soleil. Le jour, il somnolait et quand venait la nuit, il se réveillait et passait des heures à regarder la lune qui avait un drôle d’effet apaisant.

Les espoirs fondés sur Heridos s’effondrèrent à ses deux ans. Il s’avéra indomptable. Non pas par son agressivité mais par son manque de volonté. Les hommes avaient essayé de le débourrer d’abord avec une méthode douce et respectueuse du cheval mais ils ont vite perdu patience et sont passés à la méthode un peu plus sauvage. Il recevait des coups permanents mais il ne bronchait pas. Il serrait les dents et subissait. Des cicatrices ornent maintenant son encolure, ses flancs et sa croupe. Beaucoup de chevaux le qualifiaient d’« indomptable, imprenable ». Il se fichait de ce qui l’entourait. Tout ce qui comptait, c’était son âme. Son âme qui revivait la nuit et dormait le jour. C’est tout ce qu’il lui restait.

Lorsque vint une nuit sans lune. Sa peau luisait sous la couche de sueur qui recouvrait son corps. La lune était absente et c’était toujours pénible pour lui de se passer d’elle. Elle s’énervait dans son box, tournait en rond. Il ne tiendrait plus longtemps ici. Il fallait qu’il parte qu’il oublie tout ça et qu’il reparte de zéro. Il fallait qu’il parte ! Les propriétaires du centre étaient partis à une fête. Il n’y avait donc personne dans le centre à part les chevaux. Il défonça sa porte de box à coups de postérieurs. Sa force était accrue par la pression de cette nuit noire. Il sus se repérer à peu près dans le noir et sortir du centre au petit trot. Les autres chevaux hennissaient pour qu’il revienne mais il ne voulait pas les entendre. Il s’en allait pour tout recommencer. Il s’en allait pour pouvoir respirer.

Il galopait à travers les villes, les champs, les vallées et les plaines, toujours la nuit. Et la lune lui donnait la force d’espérer. Il suivait son intuition. Il ne savait pas où il allait mais il savait que c’était par là.

Un jour, alors qu’il était épuisé par son voyage, il tomba sur un centre équestre un peu excentré. Il s’y risqua et découvrit une chose qui lui scia le cœur. Il contemplait une belle et jeune jument arabe. Elle semblait douce, affectueuse. Un bipède vint la chercher dans son box pour l’emmener dans une carrière. Heridos les suivait de très près. L’homme l’attacha à la barrière de la carrière et il lui mit une selle sur le dos et un mors dans la bouche. Il voyait dans le regard de la jument un vide, un manque. Il y voyait aussi la souffrance. L’homme la détacha et il monta sur son dos. La jument marcha au pas tranquillement mais dès que l’homme donna des coups sur ses flancs pour la passer au trot la jument fit n’importe quoi. Elle partait en ruade, elle se cabrait, passait du pas au galop puis au trot et pilait. On ne sentait aucune haine, juste ce vide si intense que Heridos comprenait pleinement. Il sentait son âme sœur près de lui. Il sentait que c’était elle qui lui correspondait. Il fallait qu’il la libère des griffes de ce bipède ! Il sortit de sa cachette et sauta les barrières de la carrière, toutes dents dehors. La jument s’arrêta et sortit les dents à son tour. Heridos se redressa et montra l’homme sur son dos. Elle compris le message et l’éjecta d’une splendide ruade. Il galopa jusqu’à lui et se cabra au dessus de lui avant de l’écraser sous ses sabots. Il murmura :
« J’ai du sang sur les sabots mais ce sang reste du sang de coupable, jamais du sang d’innocents. »
La jument blanche vint à ses côtés et lui souris faiblement. L’étalon lui renvoya ce sourire. Il était heureux d’avoir trouvé quelqu’un qui le comprenait enfin et il sentait à travers la réaction de la jument qu’elle ressentait la même chose. Il risqua un contact du bout des naseaux. Elle murmura :
« Corona… »
Heridos lui répondit de la même manière.
*Corona… Quel doux prénom… *

Heridos et Corona s’en allèrent ensemble. Corona suivait Heridos partout et l’étalon avait retrouvé le sourire.

Mais une nuit, dans une forêt sombre, Heridos ne voyait pas la lune. Depuis que Corona était à ses côtés il réagissait un peu mieux mais il était toujours aussi nerveux et lorsqu’il est dans cet état d’esprit, Heridos est beaucoup moins vigilant. Cette forêt si obscure devenait oppressante et les deux chevaux commençaient à paniquer. Quelque chose n’allait pas. Heridos devenait fou et Corona ne savait comment le calmer. Lorsque soudain, une paire d’yeux jaunes les fixa et un loup sorti d’un bosquet. Les équidés étaient pétrifiés mais Heridos réagit tout de même. Il sauta sur le loup et le pris à la gorge. Le loup réussi à se dégager et l’attaqua aux flancs. Une de ses anciennes cicatrices s’ouvrit. Mais la vie de Corona et la sienne étaient en jeux. Il donnait tout ce qu’il avait et fini par tuer le loup. Il était épuisé. Il tituba et tomba au sol. Sa vue se troubla, il commençait à perdre conscience quand il distingua une silhouette blanche étendue au sol. Il reprit ses esprits et compris que Corona avait souffert. Il se releva tant bien que mal et constata qu’aucun air ne circulait dans ses poumons. Il fut anéanti et il s’écroula. Il tomba dans un nuage de poussière en poussant un hennissement déchirant qui aurait pus briser un cœur de pierre.

Le jour arriva. Heridos se réveilla. Son flanc lui faisait mal. La plaie était restée ouverte. Il devait laisser Corona ici pour aller refaire sa vie autre part. Il eut beaucoup de mal à s’en détacher mais il le fit tout de même. Il le devait. Il traîna son corps jusqu’à une rivière non loin de là et il la poussa dans l’eau.
*Repose en paix mon amour… Tu ne peux savoir à quel point tu vas me manquer… Je ne t’oublierais jamais !*

Il commença alors sa quête pour un endroit où il tentera de vivre sans son être cher. C’est alors qu’il tomba sur des terres sauvages à l’air plutôt tranquille. Il décida de commencer sa nouvelle vie sur ces terres.

Caractère :
Heridos est un étalon froid, dépressif et agressif. Il n’a jamais reçu d’amour et ne connaît le contact équin que par Corona. Il n’a jamais eu d’amis et ne sait pas comment s’y prendre Alors pour ne pas avoir l’air idiot, il se réfugie derrière un mur de glace. Son regard est toujours vide et bien plus depuis que Corona est partie. Il ne montre aucune de ses émotions à pars le mépris par son agressivité. Si quelqu’un arrive un jour à le faire sourire et que ce sourire vienne du cœur, il pourra éventuellement se montrer agréable et intéressé par un lien amical. Le grand amour, il l’a connu mais il n’est certainement pas près à entamer une relation amoureuse surtout après le drame de cette nuit dans la forêt. Alors approchez trop près et il saura vous faire comprendre qu’il ne veut pas de vous. Sauf si vous arrivez à déceler le mystère de son cœur de glace. Il aime la nuit, l’orage et tout ce qui va avec. Il aime voir la nature se déchaîner. Il trouve tout cela magnifique. En revanche, il ne supporte pas la chaleur. Il déteste avoir ces perles salées sur sa robe déchirée par les cicatrices.
Saurez-vous faire fondre son fameux coeur de glace pour voir ce qu’il s’y cache ?

Physique :
Heridos est un grand étalon musclé et agile. Il a une longue crinière et une robe gris pommelé. Ses cicatrices se sont atténuées depuis le temps mais il reste quelques traces. Seule une longue courbe sur son flanc gauche reste visible et encore rougeâtre.

Toi, derrière l'écran

Votre pseudo : Enaeco10
Parles-nous de toi : Océane, 15ans, France ... célibataire ? Razz Je précise que je suis en internat alors je ne pourrais pas poster la semaine juste le week-end :S. Sinon je fais de l'équitation, j'aime le graphisme sur ordinateur. J'ai fait du patinage artistique et du théâtre.
Pourquoi vous êtes-vous inscrit ?: Le concept est original ce qui est dur à trouver sur les RPG banals sans concept particulier...
Avez-vous une suggestion pour améliorer l'aspect du forum ?: On verra par la suite Wink Smile
Avez-vous lu la Bible Sacrée en entier ? : OK by Moco Smile
Un dernier mot chanceux ?: Hum.. Happy Halloween ? =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oceane22.skyblog.com
avatar


Parlote : 546
Pseudo : Moco
État du personnage : Humain
Date d'inscription : 23/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
6/10  (6/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Sam 30 Oct - 19:22

Bienvenue !
Le code est bon, tu peux jouer Wink. Je laisse ouvert pour que nos membres puissent te souhaiter la bienvenue Smile

_________________________
La vie n'est qu'un jeu. Pour gagner, il suffit de prendre les bonnes décisions, d'avoir un peu de chance et d'être meilleur que ses adversaires. Mais, parfois, un peu de triche aide à gagner...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 11
Pseudo : Enaeco10
État du personnage : Cheval sauvage

Date d'inscription : 30/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
0/0  (0/0)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Sam 30 Oct - 19:23

    Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oceane22.skyblog.com
avatar
Dura lex, sed lex.


Parlote : 194
Pseudo : etonnante
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 24/07/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Sam 30 Oct - 20:40

Mignon cheval Razz
Bon jeu !

_________________________
Screamer ; look at me !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 11
Pseudo : Enaeco10
État du personnage : Cheval sauvage

Date d'inscription : 30/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
0/0  (0/0)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Sam 30 Oct - 21:48

    Merci ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oceane22.skyblog.com
avatar


Parlote : 755
Pseudo : By kiki
État du personnage : Cheval sauvage
Humain
Date d'inscription : 29/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
7/10  (7/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Dim 31 Oct - 13:32

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valle-sauvage.forumgratuit.org/index.htm
avatar


Parlote : 499
Pseudo : Kata
État du personnage : Cheval captif
La douceur, l'honnêteté & la patience est la meilleure des thérapies...
Date d'inscription : 05/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
17/10  (17/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Dim 31 Oct - 13:52

bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 11
Pseudo : Enaeco10
État du personnage : Cheval sauvage

Date d'inscription : 30/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
0/0  (0/0)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: *Heridos.   Dim 31 Oct - 17:43

Merci à vous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oceane22.skyblog.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: *Heridos.   

Revenir en haut Aller en bas
 

*Heridos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electric Avenue :: Pour bien débuter :: Personnages :: Personnages validés-